COMMENT AVOIR UN FEED INSTAGRAM HARMONIEUX ?

par Charlotte
Avoir un feed Instagram harmonieux

C’est une question qui revient de plus en plus souvent ces derniers temps: “Comment fais-tu pour avoir un feed Instagram harmonieux ?” Ce n’est, en effet, pas le fruit du hasard mais de nombreuses heures de travail. Dans cet article, je vais donc vous expliquer quelles sont mes applications favorites et comment je les utilise pour avoir le rendu que je souhaite sur mon feed Instagram. Je ne vous donnerai pas mon preset car je l’ai créé moi-même pour moi. Il correspond parfaitement à mon univers et à l’ambiance que je veux dégager sur mes photos. En revanche, je vais vous guider pour que vous puissiez trouver celui qui vous sera propre.

> 10 conseils pour réussir dans le blogging, c’est par ici !

Avoir un feed harmonieux sur Instagram grâce à un preset – la retouche photo

Tout d’abord, il faut savoir que le preset, encore appelé filtre, ne fait pas tout. Si vous souhaitez que votre feed attire l’œil, il faut commencer par s’appliquer sur les prises de vues. Attention, cela ne veut pas forcément dire investir dans un appareil photo, un smartphone peut très bien faire l’affaire. Mais il faut essayer de soigner les mises en scène, privilégier les endroits lumineux, accorder les couleurs… Ce qui permet en premier lieu d’avoir un feed Instagram harmonieux réside beaucoup dans le style de la photo et la palette de couleurs utilisée.

Une fois que vous avez sélectionné une photo qui vous convient, il va falloir la retoucher. En effet, si vous voulez un feed harmonieux, il faut impérativement retoucher les photos pour qu’une certaine unité se dégage. Si sur Instagram, “retoucher” est presque devenu un gros mot, je pense qu’il faut revoir le but principal de l’édition photo. Non, on ne retouche pas pour déformer la réalité ou gommer des défauts. On retouche pour sublimer la photo et lui donner une identité forte. On retouche pour s’approprier le cliché, l’imprégner de notre patte.

Avoir un feed Instagram harmonieux - retouche photo

Je vais donc vous révéler le top de mes application de retouche photo et vous expliquer leur fonctionnement en quelques lignes.

1- Mon application préférée – Lightroom

C’est clairement l’application number one de retouche photo ! Elle est très complète et permet des retouches fines. Je vais passer en revue les principaux menus pour que vous puissiez avoir un aperçu plus précis de ce qu’il est possible de faire.

a – Recadrage

Il est quasiment impossible de passer à côté de cette étape. Le menu recadrage permet de définir le format de votre photo (1×1 carré ou 4×5/5×4 pour un post Instagram, 9×16 pour les stories), désincliner votre photo, faire des rotations ou des symétries horizontales ou verticales.

Recadrage photo application Lightroom

b – Lumière

La lumière est extrêmement importante sur une photo. Il y a plusieurs paramètres à affiner qui ont tous un effet bien précis sur la luminosité.

  • Exposition : c’est le paramètre qui va éclaircir ou assombrir votre photo selon le déplacement du curseur. Il est à utiliser avec parcimonie pour ne pas “cramer” la photo.
  • Contraste : comme son nom l’indique, le contraste permet d’avoir des photos très contrastées, avec des blancs et des noirs forts. Personnellement, j’adore les photos contrastées qui, je trouve, ont plus de caractère.
  • Hautes lumières : ce paramètre va accentuer ou diminuer l’intensité des zones les plus claires de vos photos. Par exemple, si vous avez un ciel très blanc et lumineux sur une photo, n’hésitez pas à baisser les hautes lumières pour l’adoucir.
  • Ombres : à l’opposé, ce paramètre va accentuer ou diminuer l’intensité des zones les plus sombres de vos photos. Si vous portez un vêtement foncé dont on ne distingue plus rien d’autre qu’une masse noire, montez le curseur des ombres pour adoucir le noir et ainsi révéler les détails.
  • Blancs / noirs : ces paramètres agissent de façon similaires aux précédents mais de façon moins subtile. En modifiant l’intensité des noirs et des blancs, vous allez pouvoir affiner le contraste de votre photo.
c – Couleur – menu principal

Encore un menu extrêmement important puisque c’est à partir de ces réglages que vous allez donner une tonalité particulière à votre photo. Votre feed sera donc intégré dans une palette de couleurs qui vous est propre et qui définit votre style. Vous pouvez utiliser le premier menu qui reste assez général mais c’est quand on commence à toucher à la palette que ça devient intéressant… C’est un outil essentiel pour avoir un feed Instagram harmonieux.

Le menu principal va vous permettre de jouer sur quatre paramètres :

  • Température : ce paramètre est à utiliser avec parcimonie. Il permet de réchauffer ou refroidir la photo. Je m’explique. Si vous déplacez le curseur vers la gauche, votre photo sera refroidie et donc les tonalités bleues seront accentuées. Au contraire, si vous déplacez le curseur vers la droite, votre photo sera réchauffée et donc les tonalités jaunes-orangées seront mises en valeur. Je l’utilise principalement pour refroidir une photo un peu trop jaune, prise en lumière artificielle par exemple.
  • Teinte : c’est un peu le même principe sauf que votre photo aura des tonalités plus roses quand vous déplacez le curseur à droite et plus vertes quand vous le déplacez à gauche. Pour ma part, je n’utilise pas ce paramètre.
  • Vibrance : ce paramètre va permettre de mettre en avant les couleurs les plus ternes de la photo. C’est assez subtil et ça permet d’apporter du peps à la photo. 
  • Saturation : ce paramètre est plus “agressif” que la vibrance et accentuer toutes les couleurs de la photo sans distinction. Au contraire, en baissant la saturation on finit par obtenir une photo en noir et blanc.
d – Couleur – mélanges

Retouche couleurs application Lightroom

Je n’utilise que très peu le menu précédent, à part pour corriger quelques défauts comme une lumière trop jaune. Je vais principalement utiliser l’outil “Mélange” qui permet de jouer sur la teinte, la saturation ou la luminance de chaque couleur. Les modifications sont donc bien plus fines et ce sont elles qui vous permettront d’avoir une vraie identité photographique !

Je vous conseille d’y aller en bidouillant et d’observer à chaque fois la modification induite sur la photo. Réfléchissez aux tonalités que vous voulez mettre en avant sur vos photos et déplacez les curseurs en conséquence. Personnellement, je ne modifie pas toutes les couleurs mais par exemple, je n’aime pas du tout les photos jaunes. Je vais donc baisser la saturation du jaune sans que ça nuise aux autre coloris. Tout est ensuite une question d’équilibre.

e – Effets

J’utilise peu ce menu à part pour la clarté qui va mettre en relief ou au contraire flouter les détails de la photo. Encore une fois, tout dépend de ce que vous prenez en photo. J’ai tendance à augmenter la clarté mais c’est assez désastreux sur un portrait par exemple. C’est à vous de jugez en faisant des essais encore une fois.

f – Détails

Dans ce menu, j’utilise aussi principalement l’outil netteté mais peu le reste.

2 – Pour les débutants – VSCO

Si vous ne vous sentez pas de vous lancer tout de suite dans les méandres de Ligthroom alors je vous conseille l’application VSCO. Cette application vous proposera des filtres tout prêts et vraiment pas mal. Vous pouvez donc facilement avoir un feed Instragram harmonieux en l’utilisant. Je l’ai utilisée pendant des années et elle me convenait très bien jusqu’à ce que j’ai envie de quelque chose de plus personnalisé.

Sur VSCO, vous pouvez choisir un filtre et régler son intensité sur une échelle de 0 à 12. Vous pouvez aussi jouer sur plusieurs paramètres que nous avons vu au-dessus tels que l’exposition, le contraste, le recadrage, la netteté en encore la clarté et la saturation.

Je vous conseille de regarder du côté des filtres payants, moins vus et souvent plus subtils. Pour quelques euros, vous pouvez avoir un preset plus proche de vos envies et un peu plus original. Personnellement, je n’hésite absolument pas à faire quelques achats intégrés dans les applications pour avoir accès à plus de fonctionnalités.

3 – Pour modifier gratuitement quelques détails – Snapseed

J’utilise principalement Snapseed pour deux outils :

  • Perspective : cet outil permet de remettre une photo droite lorsqu’elle est prise de façon penchée et que la rotation ne peut donc pas remettre à la fois les lignes horizontales et verticales droites. Vous pouvez donc incliner votre photo vers le haut, le bas, la gauche ou la droite. Snapseed se charge ensuite de combler les bords.
  • Pinceau : cet outil très pratique permet de modifier de façon très simple une partie de la photo. Je l’utilise par exemple lorsqu’un détail de ma photo est sombre et que je ne veux pas surexposer le reste de l’image. C’est aussi un outil très pratique pour saturer/désaturer une zone bien précise, comme dans l’exemple ci-dessous.

Retouche saturation application Snapseed

Il y a aussi un outil de correction qui permet d’effacer des détails ou personnes de la photo. Je le trouve moins performant que l’application suivante.

4 – Pour effacer des objets / des personnes – TouchRetouch (2,29€)

C’est la seule application payante que je vous présente mais elle vaut clairement le petit investissement de 2,29€ tant elle est pratique !

En quelques minutes avec l’outil objets, vous pouvez effacer très facilement des tâches sur le sol, des mégots de cigarettes, des plaques d’égout ou encore des personnes en arrière plan. Il y a également un outil lignes très intéressant qui permet d’enlever très simplement les fils électriques passant sur un paysage par exemple. Cela vous permet d’obtenir un cliché plus propre et plus esthétique.

Retouche photo application Touch Retouch

 

Organiser son feed à l’avance pour qu’il soit esthétique

Il existe des applications qui vous permettent d’avoir un feed Instagram harmonieux en pouvant le visualiser à l’avance. Je trouve que c’est indispensable de prévisualiser son feed afin de ne pas faire d’impairs. En effet, certaines photos ne vont pas du tout les unes à côté ou au-dessus des autres pour des questions de coloris ou de prise de vue. Là on arrive à un niveau élevé de maniaquerie (ah ah!) mais je vous avoue que je ne pourrais plus m’en passer.

Vous chargez vos photos dans l’application puis vous pouvez ensuite les permuter à votre guise par rapport à votre feed déjà existant. Cela vous permet d’avoir sous le yeux votre futur feed avec vos nouvelles photos intégrées. Je vous conseille deux applications pour organiser votre feed : UNUM (gratuite) ou MOSAICO (payante – 6,99€ ). J’utilise personnellement la seconde car elle me permet de gérer trois compte simultanément (byopaline, brunchlovers et veggielovers).

 

J’espère que toutes ces informations et astuces vous guideront dans votre travail sur les photos pour avoir un feed Instagram harmonieux. N’hésitez pas à me faire des retours ou à me poser des questions supplémentaires qui pourront faire l’objet de prochains articles.

> 10 conseils pour réussir dans le blogging, c’est par ici !

Retour à la catégorie Blogging

Mes applications favorites pour avoir un feed Instagram harmonieux

Vous aimerez peut-être...

6 commentaires

Christine 19 février 2020 - 20 h 27 min

Merci beaucoup ma belle pour cet article très intéressant ça va nous aider cri9790

Reply
Charlotte 7 mars 2020 - 15 h 30 min

Merci à toi Christine pour tes gentils mots ! Je suis ravie si cet article peut vous servir.

Reply
Phenomene2maud 19 février 2020 - 22 h 48 min

Merci ce billet est très intéressant et très bien expliqué, je le trouve complet…. j essaie depuis quelques photos de faire un feed un peu plus harmonieux donc ton billet va m aider encore à améliorer quelques petites choses…. je t embrasse

Reply
Charlotte 7 mars 2020 - 15 h 32 min

Merci à toi Maud pour ton retour ! Je suis vraiment contente si ça peut aider et si tu trouves que les informations apportées sont complètes. Il y aurait encore beaucoup de choses à dire mais j’ai essayé d’aborder l’essentiel.
Passe un bon week-end !

Reply
cecilia_cherieblossom 21 février 2020 - 19 h 46 min

Tu n’utilises jamais Photoshop ?

Reply
Charlotte 7 mars 2020 - 15 h 32 min

Non très rarement. Déjà parce que je ne suis pas très douée et puis je n’en ai pas forcément l’utilité.
Tu l’utilises toi ?

Reply

Laisser un commentaire