JAPON : GUIDE, CONSEILS ET BONNES ADRESSES

par Charlotte
préparer son voyage au Japon temple tokyo

Je sais que vous étiez nombreuses à attendre mon guide pour le Japon : le voici enfin ! Maintenant, je n’ai plus qu’à vous souhaiter bon courage car c’est un vrai pavé. Vous trouverez donc des informations pratiques et des astuces utiles à connaître dans un premier temps. Ensuite, j’ai essayé de résumer notre circuit ainsi que les principales visites effectuées. Enfin, l’article se conclut sur mes bonnes adresses.

SOMMAIRE

  1. Informations pratiques et astuces
  2. Tokyo
  3. Kyoto
  4. Osaka
  5. Nara et Koyasan
  6. Mes bonnes adresses

// GUIDE JAPON : INFOS PRATIQUES ET ASTUCES //

  • Quels sites pour préparer son voyage au Japon ?

Une bonne organisation est la clé pour réussir son voyage et nous avions donc besoin de bonnes sources d’information. Tout d’abord, nous avons passé énormément de temps sur le site Kanpai qui est une vraie mine d’or. Vous trouverez à coup sûr tout ce dont vous avez besoin pour votre périple sur ce site très complet et mis à jour régulièrement. Nous avons aussi utilisé deux guides, le Lonely Planet et le Routard que nous avons beaucoup consultés sur place (et dans l’avion !).

  • La réservation du vol

Concernant le vol, nous avons réservé très tôt (début novembre pour un voyage en juillet) mais nous aurions encore pu avoir un meilleur prix si nous avions réservé en octobre. Nous sommes partis avec la compagnie Lufthansa, j’ai pu avoir sans problème des repas végétariens qui étaient vraiment bons ! Pour une raison encore mystérieuse, Damien avait demandé des repas indiens et il les a eus. Je vous conseille d’atterrir à l’aéroport d’Haneda (il y a deux aéroports à Tokyo) depuis lequel il est plus rapide de rejoindre le centre ville.

  • Le Japan Rail Pass

Première chose que je vous conseille de faire après avoir réservé votre vol : acheter un Japan Rail pass. Ce pass vous permet d’utiliser toutes les lignes de train JR pour vous déplacer dans le pays. Et vu le prix des transports, si vous comptez bouger, le pass est vite amorti. Il faut le commander aussi un peu en avance car on vous l’envoie à domicile. Vous choisissez ce pass selon la durée de votre séjour. La seule “contrainte” est que vous devez l’activer dans une agence de l’aéroport après l’atterrissage mais… vous ne serez pas les seuls à vouloir le faire.

  • La carte Suica

Toujours pour les transports, vous pouvez prendre à votre arrivée (dans l’agence où vous avez activé votre Japan Rail Pass) une carte de métro/bus, la carte Suica. Pratique et très simple à recharger, vous pouvez l’utiliser sur l’ensemble du réseau au Japon (sauf les bus de Kyoto par exemple). Vous la rapportez lors de votre départ et ils vous rendent la somme de 500 yens plus ce qui n’a pas été utilisé.

  • Le pocket wifi

Le truc qui nous a sauvé la vie ! Nous avions réservé un pocket wifi avant notre départ et nous l’avons tout simplement récupéré à notre arrivée à l’aéroport. Il s’agit d’un petit boitier qui capte et distribue le wifi partout. Il suffit de le glisser dans le sac pour avoir une connexion internet illimitée. Cela s’est avéré très pratique pour utiliser les applications de guidage (transport, carte…) car il n’est pas toujours simple de se repérer au Japon. Cela m’a aussi permis de vous mettre des petites stories régulièrement sur Instagram !

  • Se loger au Japon

Les hôtels et autres auberges sont très chères au Japon. Nous avons passé la plupart du séjour en Airbnb et nous avons été contents des prestations. Certes, il ne faut pas s’attendre à de grands appartements pour les petits budgets, mais nous avons eu des logements très corrects, propres, bien équipés et bien situés pour des prix défiant toute concurrence ! Comme nous partions trois semaines, cela était bien plus économique. Voici l’appartement que nous avons occupé à Osaka et celui que nous avons loué à Tokyo.

Néanmoins, si vous préférez réserver un hôtel, n’hésitez pas à utiliser nos liens Booking pour Tokyo, Osaka ou Kyoto ! À Tokyo, nous avons séjourné à l’hôtel Tokyu Stay Ikebukuro les premiers jours, le temps de nous acclimater et avons apprécié l’établissement.

  • Se déplacer facilement au Japon

Nous avons énormément utilisé l’application Japan Travel au cours de notre périple. Le réseau de transport japonais est efficace mais aussi assez compliqué. Il y a de très nombreuses lignes et les indications ne sont pas toujours en anglais (à Osaka par exemple). Nous avons donc utilisé cette application pour chacun de nos trajets et cela nous a considérablement simplifié la vie.

  • Les supérettes pratiques: Family Mart / 7 Eleven

Au Japon, vous trouvez ces chaînes de supermarchés absolument partout. Ces magasins sont très utiles pour se dépanner puisqu’ils vendent des choses très variées (pas seulement de la nourriture) et qu’il y en a à tous les coins de rue ! Vous avez aussi des ATM pour retirer de l’argent.

  • La détaxe au Japon

Lorsque vous faites des achats au Japon, vous pouvez récupérer la taxe qui s’élève à 8%. Pour cela, il faut avoir réalisé un achat d’un montant supérieur ou égal à 5000 yens (environ 37€) et ne pas avoir dépassé un total de 430€ d’achats lorsque vous passez à la douane (ce qui dépasse ne sera tout simplement pas détaxé). Tous les magasins ne pratiquent pas cette détaxe, vous pouvez les reconnaître grâce à un petit logo “tax-free shop”.

  • Manger végétarien au Japon

Il y a énormément de restaurants au Japon : à tous les coins de rue, dans les endroits les plus inattendus, en sous-sol, en étage, on en trouve partout ! Néanmoins, le végétarisme est-il développé ? Oui et non. Non par rapport au nombre incroyable de restaurants accessibles mais en termes de goût et de saveur, les Japonais sont tellement doués ! Nous avons d’ailleurs beaucoup à apprendre. Nous avons utilisé l’application Happy Cow et avons toujours trouvé un restaurant végétarien, vegan ou à option végétarienne autour de nous. L’application vous géolocalise et vous indique toutes les adresses qui vous entourent. Finalement, les gens peuvent mettre des avis ce qui est une bonne indication sur la qualité de l’adresse. Nous n’avons jamais été déçus et avons pu découvrir des adresses délicieuses dans des petites ruelles dans lesquelles nous ne serions jamais allés seuls !

Retour au sommaire

// GUIDE JAPON : TOKYO //

préparer son voyage au Japon asakusa

Le quartier d’Asakusa : un incontournable, avec une grande rue commerçante et ses stands de nourriture et ses boutiques de souvenirs et bien sûr le temple Senso-ji ! Il y a beaucoup de monde donc prévoyez peut-être plutôt cette visite le matin. Si vous aimez faire des photos de nuit, l’endroit est particulièrement propice pour avoir de jolis clichés. Et pour le coup, il n’y a vraiment pas grand monde !

préparer son voyage au Japon vue Tokyo

La SkyTree tower : la tour la plus haute de Tokyo. Déjà impressionnante de l’extérieur, la vue est à couper le souffle lorsque vous montez à l’intérieur. Contre un supplément, vous pouvez aller au dernier étage mais je ne vous le conseille pas forcément car cela n’apporte rien de plus. Essayez d’y aller à la tombée du jour pour avoir à la fois la vue de jour et de nuit, c’est superbe ! Encore une fois, il faut vous y prendre un peu en avance car il y a du monde.

Les jardins du palais impérial : une belle balade à faire au centre de Tokyo. Nous avons beaucoup aimé nous promener dans ces jardins, avec , toujours en fond, les buildings nous rappelant que nous sommes en plein centre ville.

Le quartier de Ginza : une découverte assez étonnante. Ce quartier est celui dédié aux boutiques de luxe. Chaque grande marque possède son immeuble designé à son image. Certains sont plutôt impressionnants voire superbes (Hermès, Sony, Cartier, Vuitton…) ! Vous pouvez y retrouver l’immense papeterie Ito-ya vendant bon nombre de merveilles sur sept étages !

Le quartier d’Harajuku : un quartier que j’ai adoré ! Et pas seulement parce qu’il s’agit du temple du shopping… Nous avons découvert plein de petites boutiques, galeries d’art ou restaurants super sympas. Un quartier plutôt jeune et branché où la vie ne s’arrête jamais. A faire la fameuse “Takeshita Street” et les friperies qui vendent des pièces de luxe en parfait état à prix intéressant !

Le quartier d’Akihabara : un quartier à faire même si vous n’êtes pas un(e) geek ! S’enchaînent le long des rues d’immenses magasins dédiés aux jeux vidéos et autres mangas. Il y a aussi des salles d’arcades sur plusieurs étages. Le mot d’ordre de ce quartier: le bruit ! Les immeubles portent des enseignes ou des publicités criardes et le son s’échappant de chaque boutique retentit dans la rue.

préparer son voyage au Japon temple tokyo

Le quartier d’Ueno : un quartier dans lequel il y a énormément de choses à faire ! Déjà, le marché d’Ameyoko est vraiment super. Juste à la sortie du métro, vous pouvez trouver de tout à prix correct, c’est parfait pour faire quelques emplettes de souvenirs. Dans le parc, le sanctuaire Tosho-gu vaut vraiment le détour ! Il s’agit d’un lieu shintoïste avec une pagode à cinq étages et un sanctuaire présentant des ornements ors et colorés.

Le musée national de Tokyo : un superbe musée regroupant des collections de statues, de céramiques, d’art, de tapisseries impressionnantes et venant de l’ensemble de l’Asie. Plus de 100 000 oeuvres sont exposées dans ce musée.

Le quartier de Shinjuku : c’est ici que vous pouvez retrouver le fameux “quartier rouge”. Nous avons découvert ce quartier en journée et finalement, nous ne l’avons pas trouvé exceptionnel. Je pense que c’est la nuit que tout s’anime ici.

Le quartier de Roppongi : encore pas mal de choses à découvrir dans ce quartier. Déjà, le fameux “Roppongi Hills”, un complexe crée au début des années 2000 formant une ville dans la ville, avec ses logements et commerces. Finalement, je vous conseille de faire le musée d’art Mori, un musée d’art contemporain que nous avons particulièrement adoré ! Vous pouvez aussi monter dans la tour Tokyo City View mais cela n’est franchement pas indispensable.

Le quartier de Shibuya : un des quartiers les plus célèbres de Tokyo, en particulier grâce à son célèbre passage piéton sur lequel traversent chaque jour plusieurs millions de personnes. Ce quartier est à faire de jour mais aussi de nuit car il y a de très nombreux écrans et enseignes lumineuses sur les buildings. Vous trouvez aussi dans ce quartier beaucoup de magasins et restaurants de toute sorte.

Retour au sommaire

// GUIDE JAPON : KYOTO //

préparer son voyage au Japon temple kyoto

Le temple Higashi Honganji : un temple monumental en plein centre de Kyoto. Vous entrez par une porte colossale et découvrez ce complexe de temples bouddhistes qui figurent parmi les plus grandes constructions en bois du monde.

préparer son voyage au Japon jardin kyoto

Temple Tôji : avec sa grande pagode et ses jardins, Tôji forme un beau complexe de temples. Le jardin doit être extrêmement beau au printemps ou à l’automne car il est très arboré.

préparer son voyage au Japon pontocho kyoto

Le quartier de Ponto-chô : un quartier du centre de Kyoto avec ses maisons basses traditionnelles et de très nombreux restaurants. La ruelle principale est bordée de lanternes japonaises traditionnelles. Le soir, ce quartier dégage une ambiance chaleureuse et festive.

combishort fleurie kyoto face

Le sanctuaire Fushimi-Inari : une de plus belles découvertes du voyage ! Ce sanctuaire est très connu pour son sentier de randonnée ponctué de dix mille portes de couleur vermillon. Si l’on s’éloigne de la foule, la balade est vraiment agréable, sauvage et très mystique. Je vous déconseille de faire la même erreur que moi et de vous y rendre en sandales car c’est quand même un peu physique si vous voulez faire le trajet complet jusqu’en haut du mont Inari. Une bonne paire de baskets aurait été bien plus appropriée !

Le temple Shoren-in : un temple vraiment très agréable, en particulier en fin de journée. Nous avons adoré cette visite, entre le temple et ses jardins. Un lieu vraiment très zen.

préparer son voyage au Japon arashiyama

préparer son voyage au Japon bambouseraie arashiyama

Arashiyama : un lieu vraiment hors du temps, à l’extérieur de Kyoto. Certains endroits avaient un air de Vietnam selon moi. Mais ce que tout le monde vient voir à Arashiyama est la fameuse bambouseraie. Bon… Au final, c’est beaucoup de touristes et une allée de 200 mètres dans les bambous mais cela reste à voir.

préparer son voyage au Japon kinkakuji

Kinkaku-ji : appelé le temple doré ou le pavillon d’or, ne vous attendez pas à faire la visite seul. Il y a encore une fois beaucoup de touristes mais cela vaut le détour avec ce temple doré qui se reflète dans l’eau.

Sanjusangen-do : pas forcément un des temples les plus impressionnants vu de l’extérieur mais quel surprise à l’intérieur ! Des milliers de statues parfaitement alignées, une beauté à couper le souffle.

Kiyomizu-dera : le fameux temple sur pilotis que nous avions tant envie de voir ! Quelle déception lorsque nous sommes arrivés et l’avons vu recouvert de bâches pour travaux de rénovation. Si vous êtes plus chanceux que nous, vous aurez droit à un superbe spectacle, ce temple est tellement impressionnant !

Retour au sommaire

// GUIDE JAPON : OSAKA //

préparer son voyage au Japon vue Osaka

Umeda sky building : encore un très beau point d’observation ! Les tours sont reliées par une passerelle sur laquelle vous avez une vue imprenable sur la ville. Elles sont très belles de l’extérieur, entièrement vitrées, ce qui leur donne un aspect très brillant. Une fois de plus, allez-y à la tombée du jour car la vue sur Osaka est magnifique mais devient magique une fois toutes les lumières allumées.

Tant que vous êtes dans le quartier de Umeda, il y a un énorme centre commercial avec des dizaines de magasins et de restaurants. Mais attention, il ne faut pas craindre la foule…

Aquarium : un bel aquarium avec de très nombreuses espèces et surtout, l’attraction principale, un requin baleine. Comme d’habitude, je suis un peu mitigée sur ce genre d’endroit, entre le plaisir d’approcher des animaux fascinants et la douleur de les voir enfermés dans des espaces restreints hors de leur habitat naturel… Cela reste une visite à faire.

A côté de l’aquarium, vous avez un centre commercial avec, au rez-de-chaussée, des ruelles avec des dizaines de restaurants proposant diverses spécialités.

Le quartier de Dotonbori : un quartier de folie ! Je crois qu’il n’y a rien d’autre à dire. Des restaurants par dizaines, des magasins colossaux, des lumières criardes, des musiques assourdissantes. Pas de doute, il s’agit bien DU quartier animé d’Osaka. Je vous conseille vraiment d’y aller de nuit pour profiter pleinement des lumières publicitaires sur les immeubles mais aussi de la douce lumière des lanternes qui bordent le cours d’eau.

préparer son voyage au Japon sumiyoshi

Le complexe shintoïste Sumiyoshi : un endroit très agréable, arboré et présentant de nombreux temples et sanctuaires. Le royaume des chats japonais, il y a des statues partout ! Un très joli pont traditionnel dans le parc se reflète dans le cours d’eau.

préparer son voyage au Japon chateau osaka

Le château d’Osaka : un superbe bâtiment traditionnel japonais avec ses dorures, entouré de douves, vraiment très beau à voir ! Un grand parc borde l’ensemble et accueille un musée d’histoire. Nous n’avons pas trouvé le musée exceptionnel, mises à part les armures traditionnelles japonaises.

Le musée national d’art d’Osaka : déjà très impressionnant de par son architecture, le musée abrite une belle collection d’oeuvres d’art. Nous avons eu la chance de découvrir une exposition temporaire sur la tour de Babel avec le fameux tableau de Pieter Brueghel.

Universal Studio Osaka : un parc d’attraction très sympa si vous aimez l’univers Universal. Mention spéciale pour la partie du parc dédiée à Harry Potter, la principale attraction et la reconstitution de l’univers sont top ! Alors certes, je ne suis pas très objective car je suis fan d’Harry Potter mais c’était réellement super cool !

Le parc de Minoo : situé à 45 minutes du centre d’Osaka, un réel écrin de verdure avec, après deux heures de marche, une belle cascade. Nous avons adoré nous échapper de la ville pendant une journée et goûter à la quiétude de ce lieu. Vous pouvez aussi visiter quelques temples au cours de la balade.

Retour au sommaire

// GUIDE JAPON : NARA ET KOYASAN //

  • Nara

Les daims : et oui ! la plus grande attraction de Nara reste ses 300 daims en liberté que vous pouvez facilement approcher et toucher. Moyennant quelques yens pour acheter les fameux biscuits dont ils sont très friands, vous pourrez les attirer et communier avec la nature. Ah ah ! Bon… Pour ma part, j’ai bien aimé ce moment mais j’ai trouvé que cela faisait un peu usine à touristes.

Le temple Todai-ji : Très beau temple ancien qui abrite une immense statue de Bouddah en bronze qui mesure 18 mètres. C’est vraiment à voir, il y a d’autres statues toutes aussi impressionnantes dans l’enceinte du temple.

préparer son voyage au Japon goshuin

Le sanctuaire Kasuga Taisha : plus éloigné des centres d’intérêt touristiques, ce sanctuaire en pleine nature vaut le détour. Vous pouvez vous balader sur les sentiers bordés de lanternes dans une ambiance très apaisante. Les seuls bruits qui arrivent à vos oreilles sont ceux des animaux.

Le temple Nigatsu-do : une de mes visites préférées ! Nous sommes allés dans ce temple en fin de journée et avons donc pu profiter de la quiétude des lieux et de la beauté de la vue. Un moment de détente bien mérité après avoir crapahuté toute la journée !

  • Koyasan

préparer son voyage au Japon temple Koyasan

Loger dans un temple bouddhiste : voilà donc l’attraction principale du mont Koya ! Ici, vous pouvez passer la nuit dans un authentique temple bouddhiste et profiter de la prière du matin. C’est à faire mais cela est, encore une fois, un peu en mode usine à touristes. Je ne regrette pas l’expérience mais tout cela manque un peu d’authenticité. Gros plus pour la salle de bain traditionnelle japonaise et son merveilleux Onsen, un vrai régal !

Nous avons logé dans ce temple.

préparer son voyage au Japon cimetière Koyasan

Le cimetière Okuno-in : cela va vous paraître étrange ou un peu glauque, mais je vous conseille vraiment de visiter ce cimetière de nuit. C’est un lieu vraiment mystique et les centaines de lanternes qui bordent le sentier ne sont pas étrangères à cette ambiance si particulière. Si vous marchez suffisamment, vous arrivez vers des temples éclairés par des lanternes traditionnelles. Il y a la possibilité de faire des visites guidées la nuit mais nous avons préféré déambuler seuls dans les méandres du cimetière.

Temple Kongobu-ji : un des temples bouddhistes les plus anciens du mont Koya. Une jolie visite d’un temple traditionnel avec des jardins zen modernes.

Complexe de temples Danjo-Garan : une vingtaine de temples dans l’enceinte de ce complexe. Une très belle balade car tous les temples sont différents et entourés de jolis jardins.

Retour au sommaire

// GUIDE JAPON : MES BONNES ADRESSES //

préparer son voyage au Japon café 3D osaka

Grâce à l’application Happy Cow, nous avons pu découvrir un bon nombre d’adresses vegan, toutes aussi délicieuses les unes que les autres ! Je vous ai donc fait un petit résumé par ville de nos meilleures adresses food.

  •  Tokyo

– T’s TanTan (Tokyo Station Keiyo Street) : copieux et délicieux ramens vegan. Nous y sommes allés plusieurs fois tellement nous avons apprécié cette adresse !

Ain Soph. (Ginza, Shinjuku ou Ikebukuro) : plusieurs restaurants dans Tokyo, la cuisine est plus sophistiquée et donc plus chère mais délicieuse.

Cori vegan foodtruck (commune 2nd, Harajuku) : un foodtruck dans un lieu vraiment atypique ! Toute une ruelle décorée de lanternes, de végétation dans laquelle vous pouvez goûter à de nombreuses spécialités. C’est certainement ici que j’ai dégusté les meilleurs falafels de ma vie ! Une ambiance jeune, festive et détendue.

Vege herbe saga (Ueno) : un restaurant indien délicieux et vraiment authentique qui ne paie pas de mine. Les naans sont absolument énormes et délicieux !

Reissue bar 3D (Harajuku) : enfin, pour le fun, un bar qui sculpte en 3D sur votre café ou chocolat. Vous pouvez lui demander ce que vous voulez, il vous le crée en 2D ou en 3D et c’est vraiment chouette à voir.

  • Kyoto 

Organic House Salute : un joyau perdu dans une ruelle de Kyoto proposant des plats vegan succulents (Damien ne s’est toujours pas remis du burger vegan).

Vegans cafe & restaurant : des plats vegan copieux et des desserts très gourmands sont à la carte de ce restaurant. Un vrai régal donc !

Gojo Paradiso :un accueil très sympathique pour cette petite adresse sans prétention. La nourriture est bonne sans être exceptionnelle mais on passe un bon moment. De plus, vous croiserez pas mal de touristes ici.

  • Osaka 

Pizzeria Yariyamachi 134 : cette pizzeria n’a rien à envier à celles que j’ai pu tester à Rome et nous nous sommes régalés.

Cafe Alt (Dotonbori) : Situé à l’étage d’un immeuble, vous trouverez des plats vegan soignés et des desserts délicieux. La salle est cosy et les propriétaires accueillants.

Le Coccole : un restaurant vegan comme à la maison, nous avons vraiment l’impression d’être dans la cuisine de l’hôte et qu’est-ce que c’est bon ! Une ambiance très sympathique et un accueil charmant.

Voilà, c’est donc la fin de mon Guide Japon ! J’espère que vous aurez pris plaisir à le lire et qu’il vous permettra d’organiser votre séjour dans ce fabuleux pays. Nous n’avons qu’une hâte, retourner là-bas (et  par conséquent, enrichir cet article !).

Retour au sommaire

Retour à la catégorie “Voyages”

Vous aimerez peut-être...

2 commentaires

Cliches d'Ailleurs 28 juin 2018 - 14 h 54 min

Le Japon reste notre coup de cœur pour l’instant ! C’est tellement bien, tellement dépaysant !

Reply
Charlotte 5 juillet 2018 - 6 h 51 min

Oh oui ! Nous n’avons qu’une hâte, retourner là-bas et découvrir d’autres lieux, notamment à Okinawa et Hokkaido. C’est malheureusement impossible de profiter de tout en trois semaines !

Reply

Laisser un commentaire